Le projet de nouveaux statuts du Syndicat Départemental de l’Eau provoque, chez  une bonne partie de nos élus, une forte réaction de rejet à la fois profonde et – il faut bien le dire – inattendue. En quelques semaines tout remonte à la surface : pouvoir solitaire, technocratie méprisante, abus de pouvoir, déni de démocratie, opacité maximale, objectifs et  méthodes dépassés, tentatives d’intimidation et mises à l’écart des récalcitrants, refus de la réalité, choix partisans, orientations économiques discutables parfois incohérentes, etc.


........lire la suite en cliquant sur le lien ci dessous


UEM_lettre_aux_lus_N2-mars-20111.pdf

Pour l'UEM, la remise en cause actuelle de la politique et des objectifs du SDE constitue une opportunité particulièrement propice au rassemblement de tous ceux qui veulent construire une véritable politique de l'eau, à la fois moderne, juste et efficace, donc durable. Nous appelons les Morbihannais à l’exiger et leurs élus à la mettre en place.