REFLEXIONS SUR L USAGE DE L EAU Les sociétés distributrices ont de plus en plus de mal à assurer la fourniture d'eau potable de qualité. Avec la dégradation progressive de nos ressources en eau, le traitement pour rendre potable l'eau captée a tendance à devenir plus cher. À ce sujet, il n'est pas inutile de rappeler le premier principe de la gestion durable de l'eau : « adapter la qualité de l'eau aux usages qu'on en fait ». Une personne n'a besoin que d’un maximum de 5 litres d'eau potable de haute qualité par jour. Pour les autres usages domestiques, on n'a point besoin d'eau de qualité potable, mais surtout d'eau douce, contenant peu de calcaire. L'usage des appareils pour améliorer la qualité de l'eau de distribution n'est autre qu'une application du premier principe de la gestion durable de l'eau. Ces appareils connaissent déjà et connaîtront encore un développement considérable. Le temps n'est sans doute pas loin où les municipalités finiront aussi par accepter les principes de gestion durable et, afin de limiter les dépenses, inviteront les sociétés distributrices à fournir non pas de l'eau potable pour tous les usages (ce qui n'est vraiment pas raisonnable), mais de l'eau de qualité inoffensive. Dans cette hypothèse, pour son eau potable chaque ménage utilisera un système de conditionnement domestique de l'eau. Lorsqu'on ne dispose que de l'eau de distribution, souvent dure et surchargée en sels minéraux, la technique de l'osmose inverse semble être incontournable pour disposer de ces 5 litres d'eau biocompatible par jour… Pour faire son eau non pas « potable », mais mieux : « biocompatible », le public aura donc recours à des appareils domestiques de conditionnement. Le marché de ces appareils est en train d'exploser. Cependant, la vente de ces installations répond avant tout à une finalité commerciale et pas nécessairement aux besoins réels du consommateur. Ici aussi, fidèle à ses principes, le site EAUTARCIE, non lié à une activité commerciale, s'est fixé comme objectif d'informer le public sur les possibilités offertes par ces appareils et d'aider le consommateur à choisir le matériel le moins cher qui répond à ses attentes. cf site Eautarcie http://www.eautarcie.org/03d.html Gestion durable de l’eau Adapter la qualité de l’eau à l’usage qu’on en fait (WC, lavages, arrosages, pompiers etc) une eau biocompatible et vraiment potable pour 5 litres/pers/jour Réfléchir à une nouvelle vision du « tout à l’égout » en séparant eaux grises et eaux de vannes ( les 20% d’eaux de vannes polluent les 80% d’eaux grises facilement épurables) Récupérer l’eau de pluie plus facile à traiter que l’eau de ruisselements Minimiser les pollutions donc les traitements Encourager les cultures sans engrais, sans pesticides Faire la promo des composteurs individuels et collectifs Renoncer à épandre les boues d’épuration sur les champs mais les composter avec les déchets verts Dépolluer les sols avec les broyats de branchage Réfléchir à une autre façon d’inhumer les morts dans des cimetières écologiques ‘voir « Verger pour la métamorphose en humus » Aerateur et plantes épuratrices dans les barrages Incitation aux toilettes sans eau Eau de distribution Quels traitements Médicaments ? Eau de qualité biocompatible PH neutre ou légèrement acide, Rh 28, peu minéralisée <50mg/l L’eau de belle ile aujourd’hui PH 8,3 TDS 244mg/l Démémorisée au vortex Solutions d’économie Baisser la pression Tarif progressif Double réseau public et/ou double réseau privé Récupération eau de pluie dans citerne béton enterrée Taxer piscine ou coupler permis à récupération d’eau de pluie en citerne Utilisation eaux de douche dans les wc Information Evitez le gaspillage Douche/bain Lavages inutiles /machines a moitié pleine/véhicules/ DE QUELLES ECONOMIES PARLONS NOUS ? Financières Moins de pollution Moins de traitements Moins de fuites ( réseau privé/public) Moins de consommations 1 Quelles différences entre gestion et gestion concertée de l’eau à BI Tenir compte dans la gestion des avis de tous les secteurs 2 Pensez vous que tous les acteurs concernés soient représentés Agriculteurs maraichers pas seulement éleveurs Usagers 3 Mon rêve pour Belle Ile Reprise de l ‘Eau en régie municipale Obligation de citerne pour toute construction nouvelle et aide pour l’équipement des maisons anciennes Fourniture de deux sortes d’eau une de qualité biocompatible, l’autre épurée de qualité inoffensive