la presse du jour


Tlgramme_12mai11.jpg

OF_12mai11.jpg

et le communiqué que nous adressons aujourd'hui à La gazette, Ouest-France et le Télégramme

 

L’association Eaux Douces, le dessalement en question, au nom de tous ses adhérents et pétitionnaires, se réjouit de l’annonce de l’abandon du projet de construction d’une unité de dessalement dans l’usine de traitement d’eau potable, mais… elle doute des nouvelles solutions proposées pour notre approvisionnement en eau.

En particulier, elle demande le maintien permanent des 6 captages en vallon et la dépollution des 3 zones de captage qui posent problème ( Mérézelle, Chubiger, Bordustard).

Elle reste également vigilante sur la qualité de l’eau vendue au robinet et les problèmes d’assainissement.

Enfin, elle rappelle son attachement au développement d’autres pratiques (récupération d'eau de pluie individuelle et semi-collective, réhabilitation des puits, réduction de la consommation d’eau buvable en différenciant les usages, adoption d’une nouvelle grille tarifaire plus équitable incitant aux économies…)

Elle organisera prochainement une réunion publique sur ce sujet et demande à  la CCBI, plus que jamais, une concertation avec la population sur ces questions essentielles pour Belle Ile et ses habitants.