Dimanche dernier 16 janvier, lors de la cérémonie des vœux du  maire de Locmaria, le président de la Communauté de Communes de  Belle Ile a annoncé que :
«  L’implantation de l’usine de traitement des eaux, de la canalisation de  refoulement d’eau de mer, le puits et la station de pompage sont incompatibles  avec la loi Littoral. Il conviendra donc de revoir le dossier en conséquence  » Télégramme du 17 janvier

Le projet n’est donc pas arrêté mais  doit être revu en fonction de cet avis défavorable.
Nous relevons que nos  élus, qui sans cesse nous appellent à la confiance en leurs choix et  compétences, ont tout simplement omis de s’intéresser à la faisabilité de la  construction au regard du code de l’urbanisme et en particulier de la loi  Littoral à laquelle ils sont pourtant confrontés quotidiennement ! Par  ailleurs, le cabinet Sogreah, entre autres chargé de l’instruction du dossier  de demandes d’autorisations, n’a pas rempli son rôle de  conseil.